Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 GDIF2012 074

 

 

La Fura dels Baus presentait un spectacle bien decevant en juin dernier au Docklands and Greenwich Festival 2012. "Prometheus awake" une creation qui devait lancer les olympiades culturelles ressemblait plutot a une commande vaguement artistique sans cohesion (melange d'images projetees/de danse contemporaines, de musique mal sonorisee, de manequin geant disgracieux...) jouee sans conviction par des amateurs.

 

 

 

GDIF2012 069

Une problematique recurante aux spectacles de rue donnes sur le territoire anglais semble etre l'application a outrance des regles du "Health&Safety"* par les services municipaux. Ce serait a peine exagere de dire que ce soir la il y avait dans la maigre assistance plus d'agents de securite en tout genre que de spectateurs. J'ai ainsi pu, avant que le spectacle commence, assister a plusieurs scenes cocasses et absurdes qui valent le detour:

*Les regles de securite 

 

 

-Un agent de securite demande a un jeune homme des services de secours de descendre de son velo parce qu'il roule sur la pelouse.(il venait d'etre appele pour un bras casse a quelques metres de la). 

 

-Un agent de securite demande a une jeune photographe seule de ne pas utiliser de trepied pour prendre des photos (il y a peut-etre a ce moment la dans l'assistance plus d'une centaine de photographe amateurs ou professionels qui utilisent des trepieds.).  

 

-Un agent de securite demande a des parents de ne pas porter leur enfant sur les epaules (nous sommes dans un endroit grand comme 2 stades de football et le spectacle n'a pas commence).

 

-Un agent de securite me demande d'eteindre ma cigarette (nous somes dans un endroit grand comme 2 stades de football-il n'y a aucun explosif/artifice dans le spectacle).

 

-Un agent de securite refuse l'entree aux retardataires (nous sommes dans un endroit grand comme 2 stades de football a moitie vide).


 

 

 

 

GDIF2012 094

 

 

      On le sait: trop de securite tue la liberte. Les municipalites anglaises ont peur des spectacles donnes hors cadres, hors salles de spectacles, par des gens qui ne sont pas du show buisness. Il est impossible au Royaume Unis de faire du spectacle vivant en milieu urbain tel qu'on le connait en France. Les villes ont peur de l'accident, du passant blesse, du tribunal et des fortes amendes a payer.

Gardons pour longtemps encore j'espere ce privilege que nous avons de savoir creer et jouer du theatre populaire de qualite, dehors, pour le peuple et personne d'autre.

 

 

 

GDIF2012 099a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GDIF2012 111

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GDIF2012 115

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Les Geants De La Rue